5 Key Aspects of Integrated Root Management for Healthier Cannabis Plants

5 Aspects Clés De La Gestion Intégrée Des Racines Pour Des Plantes De Cannabis Plus Sains Et Des Rendements plus importants

« Quand les racines sont profondes, il n’y a aucune raison de craindre le vent. »

—– Proverbe Africain

Il y a bien une raison pour laquelle les proverbes parlant des racines nous touchent profondément la plupart du temps. Les racines jouent un rôle majeur dans la croissance et la survie des plantes. Elles sont en contact direct avec le sol, celui-ci contient de l’eau et des nutriments que la plante utilise pour fabriquer des sucres grâce à la photosynthèse. Il n’existe aucun autre moyen pour que ces facteurs photosynthétiques puissent pénétrer dans vos plantes hormis un ensemble de racines saines. Ainsi, vous devez connaître les aspects clés de la gestion intégrée des racines pour des plantes de cannabis plus saines, les hiérarchiser et vous assurer qu’elles reçoivent suffisamment d’attention.

Lors de leur session au Grower’s Source Expo, Patrick Scanlon, Responsable De La Culture Et Co-Fondateur chez CannTx Life Sciences Inc., Ari Singer, Directeur Des Ventes Chez Dynomyco, et Alexandre Gauthier, Maître Cultivateur Chez Origine Nature, ont souligné l’importance d’une zone racinaire pour produire des plants de cannabis de bonne qualité et à haut rendement.

Ils décomposent toutes les règles en cinq aspects clés dont vous devez vous souvenir pour maintenir votre zone racinaire : substrat de croissance, niveaux d’oxygène et de gaz, irrigation/ fertirrigation, température et communautés microbiennes. Nous les expliquons plus loin ci-dessous.

1. Substrat de culture et taille du pot

Patrick Scanlon - Credentials French Translation

“Ce (substrat de culture) est heureusement l’un de ceux que nous avons la chance de choisir. ” 

—– Patrick Scanlon, responsable de la culture et co-fondateur de CannTx Life Sciences Inc.

Faites des choix judicieux lorsqu’il s’agit de votre substrat de culture. Ce que vous devez prendre en compte lors de la planification de votre foyer racinaire comprendra (1) la taille du conteneur et (2) la porosité du substrat, les capacités en eau et en air et la densité. Les propriétés chimiques, la composition, le pH et l’influence sur l’absorption des nutriments et la croissance microbienne du substrat sont également importants.

Alchimia, une entreprise espagnole, met à disposition un article complet sur les exigences en matière de substrat de cannabis pour une bonne croissance. Un facteur important à considérer est le degré de relâchement ou de compactage du milieu. Votre milieu doit pouvoir laisser passer l’eau mais aussi la retenir pour que vos racines l’absorbent. Trop de compactage peut serrer vos racines et éventuellement les tuer. Le type de substrat que vous utilisez peut également avoir un impact sur les niveaux d’oxygénation des racines. Alchimia recommande des roches de noix de coco, de vermiculite, de perlite et de lave volcanique pour un pH et une CE stables.

En savoir plus sur le pH et la EC.

Rockwool-Clay-Pebbles-Perlite-and-Coconut-Substrate
Des substrats de laine de roche, de galets d’argile, de perlite ou de noix de coco de qualité offrent plus d’espace pour que le système racinaire s’infiltre, ce qui permet de mieux ancrer les plantes de cannabis pour la croissance et leur permettre de rester dressées debout. – Crédit : Canva Stock Photos

Le substrat affecte les habitudes d’arrosage que vous devez avoir, les types de racines que vous obtiendrez et l’ajustement des facteurs liés à l’absorption des nutriments, comme les niveaux d’CE et les facteurs photosynthétiques. Le substrat de Noix de coco vous donnera une porosité élevée et nécessitera un arrosage relativement plus fréquent. Vous obtiendrez également des racines plus grosses et une croissance plus rapide avec la noix de coco. La tourbe de coco contient naturellement le champignon Trichoderma, qui empêche la croissance d’autres champignons et micro-organismes nuisibles. Vous pouvez également réutiliser le substrat dans les cycles de croissance suivants. La Laine De Roche est un bon substrat pour la culture hydroponique. Il vous offre une manipulation facile et nette. La première chose que vous devez prendre en compte lors de l’utilisation de la laine de roche est le pH. Une fois le pH stabilisé, les cubes de laine de roche peuvent être utilisés jusqu’à ce que la plante soit assez grande pour être transférée sur des plaques de laine de roche. Ce substrat n’est pas réutilisable et doit être éliminé convenablement. Les galets d’argile sont également recommandés pour une utilisation en culture hydroponique. Comme ce sont des galets d’argile de la taille d’une cacahuète, ils sont capables d’absorber l’excès d’eau et de le stocker pour une utilisation ultérieure. Il prévient la pourriture des racines grâce à une aération complète et à la prévention de la croissance des champignons. La perlite est une roche volcanique cuite qui est mélangée à de la terre. Elle offre une meilleure capacité de drainage et d’aération du sol. Ce ne sont là que quelques-uns des substrats que vous pouvez utiliser, car il existe une large gamme de substrats disponibles sur le marché. CANNA se spécialise dans les gammes de produits qui correspondent à votre choix de substrat avec les bons nutriments et les bonnes conditions de croissance. Vous pouvez consulter CANNA COCO, CANNA TERRA et BIOCANNA (ligne biologique) pour plus d’informations. Pour une plus large gamme de sélections, consultez la liste des substrats Biofloral disponibles sur le marché.

En savoir plus sur la photosynthèse et l’arrosage

L’endroit où vous placez votre substrat est également important. Les racines se dispersent dans le sol ou le milieu et poussent vers l’endroit où se trouve l’humidité. A mesure que les racines poussent, le pot peut être trop petit pour elles à un certain point. Ce serait le moment de transférer votre plante dans un pot plus grand. Grow Diaries détermine la meilleure taille de pot pour le stade de développement de votre plante. Pour la culture de cannabis en intérieur, la taille moyenne du pot est de 2,5 gallons ou 10 litres. Le tableau ci-dessous montre la taille moyenne du pot et l’espace de culture pour une taille de plante spécifique.

Average pot size and grow space for a specific plant size table

En plus de la taille du pot, le type de matériau pour les pots que vous utilisez peut également faire une différence dans votre expérience de culture. Leafly énumère différents types de pots que vous pouvez utiliser pour faire pousser vos plantes dans cet article. Les contenants en plastique sont peu coûteux avec un drainage solide. Cependant, ils sont incapables de protéger le substrat des fluctuations de température, manquent de durabilité à long terme et peuvent avoir des problèmes de circulation d’air en fonction du substrat. Les pots en céramique ou en terre cuite sont parfaits pour les climats tropicaux. Ils absorbent l’eau et aident à abaisser les températures pendant les journées chaudes. Son poids aide également à ancrer les plus grosses plantes. Par contre, le système de drainage de la terre cuite n’est pas optimal et son poids rend difficile le transport de vos plantes. Un nouveau type de pot est le pot en tissu, qui permet une croissance plus dense des racines, augmente le flux d’air et améliore le drainage. Ses inconvénients incluent un séchage rapide et sa légèreté, ce qui peut rendre le support des plantes un défi. Vous pouvez explorer les catalogues en ligne des grossistes pour avoir une idée de la variété de contenants disponibles auprès de différentes marques comme ces pots en plastique proposés par Biofloral.

Info Box Banner - French Translation

Comment l’utilisation des substrats a changé en Israël

Bien que le cannabis n’ait pas encore été approuvé pour un usage récréatif en Israël, il est légalisé pour la recherche et l’usage médical et est strictement réglementé par l’Agence israélienne du cannabis médical (AICM). L’AICM a fourni des normes pour la production de cannabis de qualité constante à usage médical, y compris celle pour les producteurs dans IMC-GAP (bonnes pratiques agricoles). Ari décrit comment l’utilisation du substrat est passée de la culture au sol avec de la terre et de la tourbe à des sacs et des pots de culture uniquement en raison des normes réglementaires. L’une des sociétés de substrats dominantes sur le marché est Pelemix. Ils fournissent de la noix de coco et des matériaux à base organique tels que la tourbe et la perlite.

Logo Black Bg

2.  L’oxygène et autres gaz

Vos racines ont besoin de respirer et les niveaux d’oxygène que vos racines peuvent obtenir dans le sol peuvent dépendre en grande partie du type de substrat que vous utilisez. Vos plantes utilisent de l’oxygène pour la respiration, un processus qui se traduit par la production d’énergie dont vos plantes ont besoin pour poursuivre leurs processus quotidiens. La quantité appropriée d’oxygène dissous (OD) améliore l’absorption des nutriments et augmente la masse racinaire. Elle améliore également la transpiration. Si vos plantes ne reçoivent pas assez d’oxygène, les racines peuvent pourrir ou votre plante peut présenter une carence en calcium. Les agents pathogènes qui survivent dans un sol privé d’oxygène (anaérobie) peuvent également attaquer et endommager vos plantes. Vos plantes peuvent obtenir de l’oxygène à partir du gaz dissous dans l’eau du substrat. Vous pouvez mesurer les niveaux d’oxygène dissous à l’aide de compteurs d’oxygène dissous disponibles sur le marché. Les compteurs d’oxygène dissous peuvent détecter 20 à 50 ppm d’oxygène dans la zone racinaire. Le Dr Charlie Hayes, biochimiste et expert en culture, rapporte que l’OD idéal dans la zone racinaire est de 40 à 45 ppm. Vous pouvez y parvenir en créant des bulles ou en injectant de l’air dans l’eau. Le peroxyde d’hydrogène peut également être utilisé comme source d’oxygène pour le sol.

Patrick ajoute deux autres gaz qui devraient être surveillés dans la zone racinaire : le dioxyde de carbone et l’éthylène. Les micro-organismes peuvent augmenter la température du sol lorsqu’ils respirent et produisent du dioxyde de carbone et ainsi que de l’énergie. Cela peut entraîner une augmentation du nombre de micro-organismes pathogènes dans le sol, et peut nuire à vos plantes. D’autre part, l’éthylène , qui est produit par la plante, peut également augmenter la croissance et l’activité microbiennes dans le sol.

Alex partage les pratiques de son entreprise lors de la mesure des niveaux de gaz dans le sol. Il confie qu’ils mesurent la ligne d’irrigation à côté du réservoir une fois par semaine au moins.

Alexandre Gauthier - Credentials French Translation

‘’En fait, nous tenons à mesurer toute la ligne d’irrigation juste pour être sûrs que nous avons des mesures stables et cohérentes. Si vous ne faites que mesurer cela dans votre réservoir, vous ne savez pas ce qui se passe dans toute votre ligne d’irrigation, peut-être que quelque chose pourrait arriver. Et au moment où vous arrivez aux goutteurs ou aux tables d’inondation ou tout autre système que vous utilisez, donc à la sortie de votre fert, vous pourriez avoir des résultats différents’’. 

—– Alexandre Gauthier, Maître Cultivateur chez Origine Nature

3. Un des aspects de la gestion intégrée des racines pour des plantes de cannabis plus saines, Irrigation/Fertigation

L’irrigation (fourniture d’eau) et la fertigation (fourniture des nutriments) sont deux choses que vous, en tant que cultivateur, pouvez avoir confiance dans la surveillance. Il est important d’avoir une quantité équilibrée de macro et de micronutriments dans le sol, et la quantité de nutriments que votre racine absorbe peut être affectée par de nombreux facteurs tels que l’irrigation, l’intensité lumineuse, l’humidité, la température et le niveau de pH. Le dernier facteur sert de facteur de validation pour les nutriments. Il peut être mesuré à l’aide d’analyses de sol ou d’un pH-mètre. Patrick donne l’ammoniac et le nitrate comme exemples d’éléments nutritifs qui peuvent augmenter ou abaisser le pH du sol ; l’ammoniac peut abaisser le pH, tandis que le nitrate peut l’augmenter. Il souligne l’importance de connaître les effets antagonistes ou synergiques de la combinaison de nutriments spécifiques dans l’absorption des nutriments par la racine.

La fréquence à laquelle vous irriguez vos plantes et sa durée ont une grande importance dans l’absorption nutritionnelle de vos plantes. Vous pouvez contrôler et manipuler beaucoup de choses au cours des différentes étapes de croissance et en allumant et éteignant simplement vos lumières. Alex partage que les premières choses que vous devez savoir sont la souche et le phénotype de vos plantes et le milieu dont elles ont besoin. Vos pratiques d’irrigation seraient différentes lors de l’utilisation de coco par rapport à l’utilisation de laine de roche pour la culture hydroponique.

Knowing the substrate or growing medium used for the specific strain
Apprenez les meilleures pratiques d’irrigation/fertigation pour des substrats et des souches spécifiques afin de fournir à vos plantes la bonne quantité d’eau et de nutriments. – Crédit : @tw1tcheh_grows

“Vous devez d’abord acquérir une solide connaissance de la génétique ou de le milieu ou du système d’irrigation en lui-même avant de vous arrêter pour faire quelques vérifications ou d’essayer de le composer à la baisse. ”

—– Alexandre Gauthier, Maître Cultivateur chez Origine Nature

Alex partage qu’il vérifie les paramètres presque quotidiennement afin de savoir quand et à quelle fréquence il doit irriguer ou ajouter de l’eau et des nutriments à ses plantes. La durée et la quantité d’irrigation sont des facteurs importants à prendre en compte. Il serait également important que vous cultiviez en intérieur ou en extérieur car cela affectera l’intensité lumineuse, la température, la conductivité électrique (CE) et l’humidité. L’ensemble de l’environnement autour de vos plantes peut varier vos habitudes d’irrigation et de fertirrigation. Une fois que vous avez créé une base de référence avec une surveillance quotidienne, vous pouvez réduire la fréquence de vérification à une fois par semaine à long terme.

4. La température

Les racines jouent un rôle majeur dans la croissance et la survie des plantes.Ainsi, vous devez connaître les aspects clés de la gestion intégrée des racines pour des plantes de cannabis plus saines, les hiérarchiser et vous assurer qu'elles reçoivent suffisamment d'attention. - Temperature
Maintenir la zone racinaire à une température optimale joue un rôle essentiel dans la santé des racines et la croissance des plantes. – Crédit : Canva Stock Photos

La température de la zone racinaire est critique car elle peut influencer l’absorption des nutriments, le pH du substrat et la croissance microbienne. Patrick confie qu’il préfère une zone racinaire chaude de 21-25°C. Néanmoins, il a vu des jardins réussis à des températures aussi basses que 18-19°C. Cette variation est due aux différences dans ce qui se passe au-dessus de la zone racinaire et à la croissance dans le sol.

Ari partage l’exigence de température lorsque vous utilisez des mycorhizes. Pour leur souche idéale dans DYNOMYCO, la température peut atteindre 40-45°C, et le champignon prospérerait toujours car la souche vient du désert de Judée en Israël. Il peut tolérer des températures élevées, une salinité élevée, des sécheresses et des inondations. Cependant, les recherches ont montré que la température idéale pour augmenter la colonisation de mycorhizes est d’environ 23,3°C. Néanmoins, vous pouvez toujours ensemencer vos plantes à une température inférieure ou supérieure.

5.  Les communautés microbiennes

Les communautés microbiennes sont présentes partout, notamment dans le sol. Les micro-organismes ne sont pas tous mauvais ; les mycorhizes est un exemple bénéfique, et la clé d’un sol sain est de conduire la croissance microbienne vers des microbes bénéfiques, ou du moins ceux qui peuvent établir des relations symbiotiques avec les racines. Cela réduira les chances que les microbes pathogènes se développent car ils doivent rivaliser pour les nutriments avec les autres pour le faire.

Trichoderma is an example of a beneficial fungus that is also used as a fungicide
Le trichoderma est un champignon bénéfique dont l’utilisation n’a pas été autorisée au Canada en raison du manque de recherches prouvant son innocuité pour la santé des consommateurs. – Crédit : @bodhisattvas_garden

Important : Avant d’utiliser des champignons, assurez-vous de valider auprès de Health Canada  quels champignons sont autorisés pour le type de production et les produits que vous fabriquez.

Trichoderma est un exemple de champignon bénéfique qui est également utilisé comme fongicide. Ce type de champignon pénètre dans les racines et les colonise. À partir de la racine, le champignon se ramifie dans le sol et absorbe les nutriments pour les livrer à la plante. En retour, la plante donne au champignon des sucres pour sa survie. Le champignon bénéfique peut rendre vos plantes plus luxuriantes avec moins de jaunissement.

Ari confie que la réglementation canadienne a résulté en moins de champignons de la zone racinaire approuvés dans le pays qu’aux États-Unis. En effet, de nombreux tests doivent d’abord être effectués afin de déterminer quels champignons mycorhiziens conviennent à votre plante. DYNOMYCO est spécifique au cannabis, et il a de fortes chances de ne pas fonctionner dans d’autres cultures comme les orchidées ou les myrtilles. Ainsi, vous devez être très précis sur le champignon que vous donnez à vos plants de cannabis.

Comme il y a des microbes bénéfiques, il y en a aussi des nuisibles. Physarum, une moisissure visqueuse, et Pythium, un parasite des racines, sont les agents pathogènes les plus courants qui défient l’industrie du cannabis. Presque tous les jardins de cannabis rencontrent un problème de Physarum d’une manière ou d’une autre. Certains virus et champignons d’autres cultures comme les poivrons et les concombres se retrouvent également dans le cannabis par inoculation accidentelle. Ari dit qu’une façon dont les microbes pathogènes ont la chance d’attaquer vos plantes est lorsque vous avez un sol 100% stérile dépourvu de microbes bénéfiques et pathogènes. Ce serait une compétition entre les deux types, et les plus pathogènes seraient probablement agressifs. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir des champignons bénéfiques comme les produits DYNOMYCO dans le sol. Lorsque votre sol est rempli de microbes bénéfiques, les agents pathogènes n’ont aucune chance d’envahir vos plantes.

Dynomyco BannerAd horizontal - French

Il y a beaucoup à considérer lorsque vous gérez votre zone racinaire, et tous les facteurs, y compris le type de substrat, la taille et le type de pot, les niveaux de gaz, les pratiques d’irrigation et de fertirrigation, la température de la zone racinaire et les communautés microbiennes, sont tous des contributeurs à l’ensemble santé de votre plante. Des racines saines conduiraient à des pousses et des fleurs saines. Ainsi, vous devez connaître les aspects de la gestion intégrée des racines pour des plants de cannabis plus sains, car votre rendement et vos revenus vous seront également bénéfiques à long terme. Bonne cultivation !

Regardez cette session au Growers Source Expo ici

Crédits d’image en vedette: Photos de stock Shutterstock


The Grower's Source Logo

Vous voulez continuer la discussion?

Connectez-vous à l’application Growers Source pour poser une question à notre groupe d’experts ou pour lire les derniers commentaires sur ce sujet.

You can also engage your fellow mVous pouvez également engager vos collègues maîtres et cultivateurs amateurs sur de nombreux autres sujets liés au cannabis sur votre application Growers Source.

The Grower's Source - Mobile

SE CONNECTER

Connectez-vous et maintenez des relations entre vous et les autres producteurs canadiens de l’industrie du cannabis.

COLLABORER

Surmontez les défis avec vos collègues producteurs, apprenez, développez des connaissances collectives et un avantage concurrentiel mondial.

CULTIVER

Cultivez mieux, visez la durabilité, la qualité et la rentabilité..


Biofloral-Leading-Canadian-Wholesaler-for-Commercial-Growers-and-Retailers
Biofloral-Leading-Canadian-Wholesaler-for-Commercial-Growers-and-Retailers
Canna - Leading-Canadian-Wholesaler-for-Commercial-Growers-and-Retailers

Related Articles